lundi, 17 novembre 2014 14:00

CTE, CAPL, CAPD et CNRACL le 4 décembre, J’agis, je vote CGT !

Écrit par 
Évaluer cet élément
(0 Votes)

 

 

La CGT du CH de La CGT du Centre Hospitalier de Mont-de-MarsanMont de Marsan
a une longue
et belle histoire.

Son action marque votre quotidien au travail. Les plus anciens l’ont peut-être oublié, les plus jeunes ne le savent pas mais la ½ heure de repas pris sur le temps de travail est une revendication que la CGT a su faire aboutir.

 

Lors de la fusion de la Psy avec l’hôpital, la bataille a été rude pour que cette ½ heure s’applique à tous.
 

Le décompte de temps de travail (les 35 heures) a été très largement marqué par la ténacité des élus CGT qui en ont fait un des meilleurs d’Aquitaine.

 

En 2013, c’est la CGT qui a construit l’argumentaire pour que la journée de solidarité soit intégrée dans les 7h45. Sans la CGT, il y aurait un jour de congés en moins au CH de Mont de Marsan.
De même pour la journée de carence qui s’ajoutait à la perte sur la prime de service, la CGT n’a pas pleuré sa peine pour la faire supprimer.

 

L’engagement de l’établissement dans la prévention des risques professionnels, s’est développé sous l’impulsion des mandatés CGT au CHSCT. Il y a, à disposition, aujourd’hui davantage d’aides techniques.

 

Pour les déroulements des carrières, la CGT s’évertue à faire avancer le droit collectif et s’interdit toute pratique clientéliste. Nous ne regardons jamais l’étiquette syndicale avant de défendre un agent.
Nous avons combattu les nouveaux critères de changement de grade.
 

Beaucoup d’entre vous le savent et viennent toquer à la porte de la CGT quand un dossier est mal parti ou s’enlise. À chaque fois nous faisons de notre mieux,
mais il faut rappeler qu’il n’y a pas d’action syndicale sans syndicat et surtout sans syndiqué.
La CGT c’est vous qui la faites, syndiquez-vous.

 

La CGT, c’est aussi la défense de l’outil de travail. Faire entendre la raison pour l’achat du stade du Loustau, les terrains à Nouvielle.
C’est la défense des spécialités comme les soins intensifs de néonatologie, les lits de chirurgie,
les projets de soins en psychiatrie, la logistique,
l’équipe interne de ménage, les emplois aux services technique et administratifs,
le développement des projets (médecine nucléaire, cardio interventionnelle, UNV…)

 

Aujourd’hui, le cœur du combat est celui des effectifs. Cela n’est plus possible de faire toujours plus à moyen constant.
Les patients ont besoin de temps humain !

La gériatrie et la psychiatrie sont particulièrement agressées par cette politique.

Nous ne gagnerons pas ensemble sans un rapport de force important.

Ceux qui décident pour nous dans les ministères et dans les locaux du MEDEF, qui jettent en pâture les fonctionnaires, qui nous assurent qu’il faut en priorité rembourser la dette en réduisant les investissements dans l’éducation, dans la recherche et bien évidemment dans les hôpitaux sont les mêmes qui insultent les militants de la CGT, coupables à leurs yeux d’empêcher la haute finance d’exploiter en paix. La CGT est leur ennemi et elle le leur rend bien.

Construisez, avec la CGT, ce rapport de force qui vous est indispensable : votez CGT !

 

Rappelez-vous de ce qu’a été la mobilisation contre la réforme des retraites.
Quel a été le positionnement de la CGT ? Elle n’a jamais abandonné les salariés dans les bureaux du ministère.
 

Elle affirme haut et fort que ces réformes sont iniques, injustes, intenables.
Qu’est devenu la bien maigre promesse de prise en compte de la pénibilité dans le privé pour gagner la capitulation de la CFDT ?
Toujours  repoussée dans le privé, elle subit unrecul sans précédent dans le public ; les IDE l’ont perdu, les AS sont menacés de la perdre.
 

En revanche la baisse des pensions est, elle, bien en place comme en témoignentbeaucoup de nos collègues, en larmes quand ils découvrent la dure réalité…

 

Là encore donner de la force aux élus CGT au Conseil d’Administration de la CNRACL sera votre meilleure assurance retraite !
Nous voulons une retraite à 60 ans pour tous sans décote et une retraite anticipée à 55 ans pour les métiers qui usent la santé !
C’est possible à condition que les gains de productivité profitent au travail et non
au Capital. Nous croisons tous les jours des collègues fatigué(e)s, des dos cassés, des épaules limitées.

Comment arriverons-nous à 67 ans ?

On entend souvent dans les discussions entre collègues :
j’ai le droit de, à… Rien n’est tombé du ciel,
tout a été obtenu par la lutte.

Ceux qui veulent vraiment regarder l’histoire avec objectivité s’apercevront que quand la CGT est forte, le droit du travail, les conditions de vie des salariés s’améliorent et que le chômage recule ; quand elle est affaiblie, les paradis fiscaux débordent !
 

VOTEZ CGT,
un vote d’espoir,
un vote d’avenir,
un vote de combat…

un vote pour vous !
 

Votre richesse, c’est votre travail !
Rendez-lui toute sa valeur : VOTEZ CGT

Les élections sont un moment démocratique qui vous appartient, qui appartient à tous. L’image donnée par la politique politicienne des petites phrases ou des polémiques stériles fait que la démocratie est malade.
Tout est fait pour que vous vous absteniez car ainsi les technocrates des grandes familles et des grandes écoles feront en votre nom, à votre place, sans vous.
Ne comptez pas sur eux pour savoir ce que c’est que de finir le mois le 15 ou pour imaginer la galère pour faire garder les enfants quand les plannings changent en permanence.

Exprimer votre confiance dans une organisation syndicale est déjà un bon signe de résistance, choisir la CGT c’est mieux, au CH de Mont de Marsan particulièrement. Vous nous aviez donné la première place, nous avons eu à cœur d’en être digne, de respecter nos engagements.

Nous avons œuvré à l’union syndicale pour porter au mieux les dossiers. Car nous savons qu’affaiblir le rapport de force par la division, vous n’avez rien à y gagner. Les patrons s’en régalent !

Elections CNRACL :

Ma retraite | CNRACL
Ma retraite,

j’veux la vivre avec dignité !

La Caisse Nationale de Retraites des Agents des Collectivités Locales est le régime de retraite et de gestion de l’invalidité des fonctionnaires hospitaliers.
Il fonctionne suivant le principe de répartition solidaire c’est-à-dire que les cotisations des personnels en activité financent les pensions des agents retraités.

C’est une des rares caisses de retraite dans laquelle le Conseil d’Administration (CA : 16 membres dont 8 représentants des actifs et retraités) est élu par les affilié(e)s ; c’est un atout majeur pour la démocratie et la défense des intérêts des personnels et des retraité(e)s des hôpitaux.

Vos administrateurs CGT sont porteurs de vos seuls intérêts et n’ont de cesse de défendre vos revendications !

La CGT propose :

La titularisation de tous les précaires (1/3 des personnels de la Fonction Publique) et l’embauche de personnels afin d’assurer les missions de service public répondant aux besoins de la population, améliorant les conditions de travai.

L’augmentation du salaire indiciaire, la reconnaissance des qualifications

L’intégration de toutes les primesdans le traitement soumis à cotisation pour la retraite

Le maintien du régime CNRACL avec un CA élu par les actifs et les retraités

La mise en extinction du Régime Additionnel de la Fonction Publique. Mis en place en 2005, la RAFPT est le seul régime par capitalisation obligatoire dont le montant de la rente versée n’est pas garanti, soumis aux aléas des marchés financiers.

Répondre aux besoins des salariés, des retraités en trouvant les financements nécessaires constitue la base des propositions durables de la CGT !

Elle exige : une autre politique de l’emploi et des salaires ; la réforme du financement des retraites ; une modulation des cotisations des employeurs, en fonction de leur politique de l’emploi ; de soumettre à contribution tous les profits financiers ; de soumettre à cotisation tous les éléments de rémunération complémentaires.

Qui vote ?

Les actifs et les retraités de la Fonction Publique Hospitalière.

 

 

soit par correspondance à partir du 20 novembre
et avant le 4 décembre
,

soit par voie électronique du 20 novembre à 9h
jusqu’au 4 décembre à 18h.