Calendrier

Avril 2018
L Ma Me J V S D
1
2 3 4 5 6 7 8
9 10 11 12 13 14 15
16 17 18 19 20 21 22
23 24 25 26 27 28 29
30
Mai 2018
L Ma Me J V S D
1 2 3 4 5 6
7 8 9 10 11 12 13
14 15 16 17 18 19 20
21 22 23 24 25 26 27
28 29 30 31

Visites du site

mod_jts_counterstats
mod_jts_counterstats
mod_jts_counterstats
mod_jts_counterstats
mod_jts_counterstats
mod_jts_counterstats
Le 23 avril 2018

Actualités | Hopital Mont-de-Marsan | Societe | Emploi

La CGT  a appelé à une mobilisation devant l’administration, le mardi 29 Novembre 2016.

Vous étiez une cinquantaine à venir manifester votre mécontentement au Centre Hospitalier de Mont-de-Marsan,
votre ras-le-bol, notamment quant à la décision de la direction de supprimer 2 RTT pour 2017.

 

 

La CGT se félicite d’avoir rencontré une nouvelle fois des agents qui n’avaient pas forcément l’habitude de répondre à l’appel, venant de tous les corps de métiers (soignants, administratifs, techniques…),
jeunes et anciens, en repos ou en service …

La CGT a profité du rassemblement pour expliquer ses REVENDICATIONS :

La CGT revendique la journée de travail à 7h42 qui permet de garder 20 RTT.
Réponse de la direction : NON négociable

La journée de solidarité : la CGT revendique que les agents ne la rendent pas comme en 2015.
Réponse de la direction : NON négociable

La CGT dénonce une fusion des temps de pause  (tabac, petit déjeuner, goûter, pause pipi….) et des temps de  repas,  et souhaite revenir à l’ancienne formulation du vadémécum qui admet une différenciation de ces 2 moments.
La CGT craint que ce soit la porte ouverte au flicage et à la répression !
Réponse de la direction : NON !

Le temps de transmission : La CGT revendique que soit noté dans ce guide que ce temps est bien inclus dans le temps de travail.
Réponse de la direction : réponse très floue; elle dit que ce seront des accords internes à chaque service !

Les tableaux de service (planning) :
La CGT demande que le support papier continue à exister et qu’il soit mis à jour régulièrement.
La CGT insiste : la mise à jour des modifications ne doit pas empêcher une information orale à l’agent.

Réponse de la direction : Le planning papier perdure, mais pas de garantie pour que les modifications d’horaires soient écrites sur le planning papier.

Pour les agents au Forfait jour, la CGT demande que soit retiré du guide que : « la durée hebdomadaire ne peut être inférieure à 38h »,
l’exigence réglementaire étant de 35h au minimum.
Réponse de la Direction : OUI

En cas d’absentéisme, l'ordre prioritaire des motifs de rappel : la CGT revendique que le rappel sur un jour de CET soit enlevé du guide puisque le directeur assure que les jours de CET sont remplacés.
La CGT revendique que soit précisé le cadre de l'extrême urgence pour un rappel sur un CA, RH.
Réponse de la direction : NON ! Pas de précisions sur la notion de  "l'extrême urgence". Le CET sera rappelable comme le CA.

L'accompagnement des patients lors de séjour de rupture ou en transferts :
La CGT demande que soit noté que l’accompagnement se fait sur ordre de mission.
Elle revendique que le temps passé en mission soit compté au réel (actuellement pour un séjour de rupture, la direction crédite 7h45 sur une journée + 8h sup. mais rien pour la nuit malgré notre présence près des patients).

Pour les transferts, même chose : La CGT souhaite que le retour soit compté en temps de travail

Réponse de la direction : pour les séjours de rupture, elle comptera 7h30  par jour  +  8h30 en astreinte et 8h sup.  pour la nuit.
Pour les transferts,  la direction n’apporte pas de modifications, ce sera le temps passé à transporter le patient. Le retour semble être du temps de repos pour la direction …

La planification des CA : en cas de rappel pour raison de service sur un CA, la CGT a demandé à la Direction de garantir la préservation des jours de fractionnement et d'hiver.
Réponse de la direction : OUI, c’est écrit sur le guide.

La planification des RTT : La CGT revendique que les agents restent maîtres de la pose de leur RTT. La CGT demande que les agents puissent les planifier de préférence et selon leur choix avec les CA et Fe dans un consensus d'équipe.
La CGT revendique que si le service le permet, les agents aient la possibilité de poser plusieurs périodes de 5 jours en dehors des vacances scolaires.
Réponse de la direction : trop compliqué à gérer pour les cadres !

Incidence des absences sur les droits au RTT : la CGT refuse qu’un agent en maladie perde 36 minutes à chaque absence.
C'est d'autant plus intolérable si c'est à cause d'accident de service ou d'une maladie professionnelle.
La CGT revendique l’application de la réglementation qui prévoit un abattement de 1 RTT tous les 13 jours
Exemple : avec l’ancien système : au bout de 10 jours d’absence, tu ne perds rien

Dès 2017, au bout de 10 jours d’absence, tu perds 6h.
Réponse de la direction : NON !

La Fête de la Madeleine : la CGT revendique le maintien de cette fête supplémentaire.
Réponse de la direction : NON !

Congé maternité et impact sur la carrière : la CGT revendique que la note ne doit pas être gelée lors de l'absentéisme lié à la maternité (il existe une jurisprudence).
Réponse de la direction : OUI

Paiement des heures supplémentaires : La CGT revendique le paiement pour des agents à repos variables et à repos fixes.
Réponse de la direction : NON !

Vous pouvez constater que c’est dans l’intérêt de tous les agents que la CGT porte ces revendications.

Si nous n’avons pas siégé au CTE du 29 novembre, c'est parce que les négociations n’ont pas abouti sur les points  essentiels,
quelques gains à la marge ne faisant pas le compte ! Trop c'est trop !!!


Il n’est pas question d’accompagner, comme d’autres, le directeur dans cette politique antisociale. Pour autant, vous pouvez vous faire une saine idée de l’engagement de la CGT à l’hôpital Montois.

Devant l’entrée de l’HÔPITAL,

TOUS ENSEMBLE LE 26 JANVIER 2016 !!!

RDV à partir de 9h30, rue Pierre de Coubertin pour le DEPART de la Manif

A l’Hôpital de Mont de Marsan, une forte mobilisation nous permettra d’exiger :

Le maintien des bonifications 2015

Le remplacement de tous les postes vacants (ex : le poste de la gestion des carrières à la DRH, non remplacé depuis août 2014…)

Le respect du protocole local des 35h, appliqué sans réserve jusqu’alors.

Le 26 janvier 2016, les organisations syndicales appellent les salariés des 3 Fonctions Publiques à faire un temps fort de mobilisation par la grève et les manifestations pour :

Une augmentation significative de la valeur du point d’indice,

Le maintien des bonifications permettant une évolution de carrière et donc de limiter la perte de pouvoir d’achat,

Des moyens budgétaires à la hauteur des besoins d’un service public de qualité,

La défense d’un service public de proximité garant de la cohésion sociale,

La lutte contre la précarité dans la fonction publique.

  •  
  • GREVE EN FRANCE, MAIS AUSSI DANS NOTRE ETABLISSEMENT - CENTRE HOSPITALIER DE MONT DE MARSAN
    La CGT demande de se mettre réellement autour de la table et de pouvoir négocier de façon plus sereine.
    La gestion du temps de travail imposée en 2016 par la Direction, c’est :

  • La  disparition de la forfaitisation des 28 CA : pose de 25 CA,
    les 3 restants étant possibles qu’en cas de respect des principes de fractionnement et congés d’hiver,

    La remise en cause du Férié de la Madeleine ainsi que du temps de pause et de repas,

    La perte d’1 RTT tous les 11 jours d’absentéisme(au lieu de 13 jours jusqu’en 2015) : garde d’enfants malade,  maladie, AT, maladie professionnelle,

    La perte d’1 droit pour tous les agents, afin de rendre la journée de Solidarité alors qu’elle est incluse dans les 7h45,

    La perte d’1 Repos Compensateur si l’agent travaille moins de 20 dimanches et jours fériés,

    La journée d’arrêt maladie est décomptée en 7h au lieu de 7h45 (1/5ème de l’obligation hebdomadaire de travail).

  • cgtchmdm

     

     

     

    Pour plus d'information :

    votre permanence CGT Santé

CGT Santé - Centre Hospitalier Mont-de-Marsan

 

 

Défendons l’hôpital public

Usagers, vous êtes invités au
Rassemblement LUNDI 18 Janvier 2016 à partir de 17 h 30,
devant le centre de formation des professionnels de santé A Ste Anne (CEREMONIE DES VOEUX) !!!

L’ensemble du personnel du Centre Hospitalier Montois appelle les usagers, tous les citoyens à se solidariser avec sa lutte pour la défense d’un service public de qualité.

A l’hôpital, l’épuisement lié au travail s’aggrave. La majorité des agents garde un maximum de conscience professionnelle dans l’épreuve face aux mesures despotiques de la Direction, dictées par l’austérité nationale :


Une dégradation des conditions de travail ne permettant plus la  prise en charge optimale des patients.  Aujourd’hui, le soin se réduit à l’essentiel, à cause d’un sous-effectif chronique, des rappels abusifs sur les jours de repos,  sans aucune considération pour la vie privée.


Plan de redressement sur le dos du personnel et des « clients »

Aucun respect des règles de validité des accords.  Les droits sont ouvertement bafoués.

Multiplication des référendums sur l’organisation du travail pour contourner la réglementation et la représentativité des élus aux Instances.

Mise en difficulté des représentants syndicaux (discrimination, menaces…), alors que les discours ambiants prônent le ‘’dialogue social’’.
 

cgtchmdm

 

 

 

Pour plus d'information :

votre permanence CGT Santé

                

Bonjour à toutes et tous.
Merci d’être venus si nombreux à l’appel d’une intersyndicale pour une fois unanime.

Merci également aux collègues d’autres établissements landais venus apportés leur solidarité.
Après un peu plus d’une année de présence, notre nouvelle Direction tombe le masque.

Une réorganisation au pas de charge dont la cohérence nous échappe. Il est loin le temps des promesses de maintenir les avantages acquis des personnels montois.

Mais de semaine en semaine, de mini décisions en mini décisions, ils sont tous remis en cause.

Un étrange dialogue social se met en place :
 

1 JE DECIDE - 2 J’APPLIQUE - 3 JE CONSULTE


Et encore, l’information tient lieu de consultation. Le dossier des CAP qui nous a réunis ce jour a suivi ce chemin.
En septembre le Directeur a tout au plus présenté des intentions pour de futures négociations.
Mais en décembre il applique unilatéralement une décision sans négociation.

Malgré une hausse d’activité de 7 %, la recherche d’économie de la part de notre directeur ne semble que commencer.
 

Nos salaires, avec un point d’indice gelé depuis 2010, n’augmentent plus ; les bonifications étaient la seule manière de gagner un minimum de pouvoir d’achat.

Donc, tout en tentant de diviser les organisations syndicales, en désignant les bons et les mauvais élèves et en essayant de les isoler du personnel
comme en témoigne le courrier joint à vos bulletins de paye, la Direction spolie vos droits.

Mais ne soyons pas dupes, il s’agit là d’une attaque en règle contre tous les agents de la fonction publique hospitalière initiée par le gouvernement.
Nos collègues de Charles PERRENS viennent de subir la même attaque et ont contraint leur Directeur à reculer.
 

En 1793, la monarchie a été guillotinée, mais nous continuons à être traités comme des gueux.
On va devoir bientôt s’excuser d’être payés pour notre travail. Les économies sur notre dos semblent ne pas avoir de limite !
Le personnel (je propose : l’hôpital public) est une richesse : qu’on se le  dise !
Alors les gueux vont reprendre les fourches et les pics de la lutte pour leurs droits.
Nous exigeons des salaires à la hauteur de nos savoirs et savoirs faire, de notre engagement sans faille au service des citoyens comme nos collègues  l’ont encore une fois de plus démontré,
à Paris, dans l’horreur des attentats.

 

Les agents en ont assez de voir leurs conditions de travail se dégrader au fil des mois, assez de faire des sacrifices, marre de se faire saigner !

Nous ne nous laisserons pas dépouiller ; tous ensemble nous réussirons à imposer nos légitimes revendications.
ASSEZ DE SUBIR, IL FAUT AGIR !

L’intersyndicale vous invite à tenir bon.
Mais nous devons décider ensemble des formes à donner à la poursuite de l’action.


 

COMMUNIQUE DE PRESSE DE LA DIRECTION DU 7 DECEMBRE 2015

 

Il y a des économies possible autre que sur les salaires des agents !

cgtchmdm

 

 

 

Pour plus d'information :

votre permanence CGT Santé

 

 

SUBIR, SOUFFRIR ou… LUTTER !

La CGT du CH de Mont de Marsan vous appelle à la grève et à manifester.

Le 09 avril 2015 à 10h00

Des arènes à la place St Roch via la Préfecture.

 

Cette journée interprofessionnelle de grève et de manifestation organisée par l’intersyndicale CGT, FO, FSU, Solidaires doit résonner jusque dans les bureaux des ministères.


Suppression d’emplois : les économies prodiguées par le gouvernement se traduisent par 75 emplois en moins sur 3 ans au CH de Mt de Marsan.
Alors que la loi santé n’est pas encore votée, l’Agence Régionale de Santé (ARS) la  met en œuvre en « catimini ».

Au total ce seront 22 000 emplois en moins sur le territoire d’ici 2017. La CGT dénonce avec force cette politique suicidaire pour les hôpitaux publics. Le taux d’évolution de l’ONDAM (Objectif National des Dépenses d’Assurance Maladie) est tellement bas qu’on va assister à une amputation mortifère de l’offre de soins
On nous annonce que notre Hôpital va être inspecté par l’ARS.
L’hypothèse de départ est posée : les personnels ont un protocole d’organisation du temps de travail bien trop favorable et incompatible avec la politique d’austérité !

Depuis plus de 30 ans, les économistes triés sur le volet nous affirment que les licenciements d’aujourd’hui sont la croissance de demain, que la baisse de l’offre de soins sauvera les hôpitaux. La CGT affirme tout le contraire et les faits lui donnent raison.

 

 

 

 

Alors, arrêtons de croire les balivernes et mobilisons-nous pour repousser la politique du fric dans ses 22 mètres.

Le 09 avril,
l’occasion de repousser la ligne des nantis !



La CGT Santé

 

 

 

La CGT Santé (contact)

 

Centre Hospitalier - Loi santé



Ensemble, reconquérir et développer notre système de Santé
Il est urgent de rendre toutes dimensions à notre régime de Sécurité Sociale et à notre service public hospitalier.
C'est un enjeu à imposer par l'intervention de chacune, de chacun.

Protection sociale :

la confédération générale du travail pose 5 exigences et 12 propositions
(à lire Perspectives Santé Action Sociale - supplément au n°161)

- Un nouveau cadre législatif, le retrait de l'actuel.
- Faire des dépenses de santé une priorité.
- Articuler les différents niveaux de prise en charge, non les mettre en concurrence.
- Sortir du " tout paiement à l'acte ".
- Réinscrire notre système sanitaire, médico-social et social dans la réponse à l'ensemble des besoins (les financements doivent répondre aux besoins, pas à l'activité au service du cadrage financier).

Le projet de loi santé de la Ministre Marisol Touraine n'est que la transposition de l'austérité au secteur de la santé, dans la continuité de la loi Bachelot (HPST) dont nous réclamons toujours l'abrogation.
L'austérité s'appelle aujourd'hui " pacte de responsabilité " et prévoit 50 milliards de coupes budgétaires dans les dépenses publiques. C'est cela qui menace la santé et l'hôpital public, c'est cela qui menace l'égalité d'accès au soin et de prise en charge pour tous !

 

 

Centre Hospitalier Mont-de-Marsan - CGT SANTE

 

Hopital Sainte Anne à Mont-de-Marsan

                     

CHSCT Hopital de Mont de Marsan

(Comité d’Hygiène, de Sécurité et des Conditions de Travail)

Prise en charge des ados sur Passerelle :

Le fonctionnement des prises en charges actuelles a été exposé par la cadre du service.

La CGT regrette l'absence de la psychiatre rattachée à ce service et référente des ados, ainsi que l'absence du représentant des médecins (rappelons qu'au dernier CHSCT, il avait lui aussi dit qu'il était logique que des infirmières assurent les soins des ados en association avec les aides-soignants).

Hopital de Mont-de-Marsan - Taches administrative




D'après la Directrice des Soins Infirmiers, l'équipe IDE demande à faire moins de tâches administratives, pour mieux se détacher auprès des ados. Elle évoque l'aide possible d'une secrétaire, à condition de la trouver.


Remarque d'une cadre sup : « Ce ne sera pas dur à trouver, avec tout le temps qu'elles passent au café ! » C’est quand même fort de café ! Quand la cadre sup oublie le filtre, la tasse déborde !...

La CGT s’offusque... La cadre sup gênée, quasi sidérée, le visage virant aux couleurs de la CGT (aurait-elle une fibre sociale ?) propose d’enlever ses propos.

Y a-t-il besoin de commenter cela ? Faites-vous votre propre idée...

La DSI accepte le principe d'une infirmière en plus mais nous dit qu'elle la prendra dans un autre service ! La CGT ne se satisfait pas de ce management ni de cette conception du soin. Tous les services sont en effectif réduit. Cela ne fera que déplacer le problème.

La CGT réclame des embauches
pour le bien des patients et des soignants !

Effectifs :

Centre Hospitalier de Mont de Marsan, le secret du bonheur

 

A chaque CHSCT la CGT demande un récapitulatif des effectif par service.
Systématiquement la copie rendue par la direction est pleine d'erreurs et ne reflète pas les effectifs réels.

Mais de qui s'entourent la DSI et la DRH pour élaborer ces tableaux ? Des cadres sup ? Des cadres ?...
A plusieurs reprises les cadres sup semblent tomber des nues lorsque la CGT pointe du doigt certaines erreurs. Est-ce de la mauvaise volonté ?
De la maladresse? De l'incompétence ?

 

La communication existe t'elle entre cadres, cadres sup et DSI ?...

Etat des compteurs :

Sur le site de la psy depuis janvier 2013, les compteurs ont baissé de 270 heures.
Autant dire que ça ne baisse pas !
La direction n'est pas inquiète. Le personnel n'est peut-être pas encore totalement rincé...
Le directeur doit encore 14871 heures sur la psy.
Nous fera-t-il un cadeau d'adieu, nous-petits employés- qui reçoivent tant d'éloges mensuels dans Osmose !!!

Travail de nuit :

Comme certains l'ont constaté, la CGT a accompagné les veilleurs attitrés (aides-soignants) lors de réunions avec les cadres sup pour l'élaboration de leurs grilles.

L'occasion pour certains agents de découvrir l'insolence et parfois l'irrespect dont peut faire preuve une cadre sup de par son langage.

Bien que la CGT s'interroge sur la légitimité d'équipe fixe de nuit en psychiatrie, elle soutient la revendication de ce personnel pour des plannings plus favorables.

Après un examen plus approfondi d’une grille basée sur une petite et grande semaine, il s’est avéré que le statut n’est pas respecté (50h de travail sur une période hebdomadaire). Ces grilles illégales mettent en danger l’agent tant au niveau juridique qu’au niveau de sa santé à plus ou moins long terme.

La CGT rappelle que contrairement à une rumeur dûment orchestrée, cette grille n’existe, ni à Nouvielle, ni à Layné. D’autre part, il s’avère que cette organisation de travail de nuit, tout en étant non statutaire, et loin de faire l’unanimité au sein du personnel des 3 sites.

La CGT continue de chercher une solution, et propose de nouvelles grilles.

Aria et Sonatine :

La CGT a demandé un récapitulatif des interventions de l'infirmière de nuit de Sonatine sur le pavillon Aria (2 aides-soignantes).

LA CGT demande à la DSI, ex-infirmière, si elle trouve normal qu'un patient en retour de bloc opératoire se retrouve dans un service où il n'y a pas de surveillance infirmière la nuit (juin 2013). La CGT rappelle aussi que ces patients polyhandicapés vieillissent et sont parfois sujets à de gros problèmes somatiques.

Inutile de vous dire que nous avons eu l'image, mais pas le son chez la DSI !

Celle-ci évoque plus tard avec les cadres sup l'hypothèse de transférer les patients lourds d'Aria vers Sonatine pour bénéficier de surveillance infirmière la nuit. La CGT rappelle qu'il faudra revoir les effectifs car cela alourdira la charge de travail des agents de jour de Sonatine.


La CGT réitère : Aria relève encore du Sanitaire, il faut une infirmière la nuit.

Anecdote
Anecdote : Une cadre sup raconte que les médicaments sont donnés par les aides-soignants à Aria, puisque les infirmières les laissent systématiquement sur un coin de table. Soit cette cadre sup est très présente dans le service, soit le service d'espionnage est en action, soit c'est une vue déformée de la réalité. Si elle dit vrai, nous espérons qu'elle n'aura pas attendu le CHSCT pour réunir l'équipe et parler du problème sereinement et respectueusement. Espérons donc que le CHSCT n'aura pas été l'occasion pour elle de discréditer les agents en lâchant cette bombinette !...


Grilles :
 

La CGT

 

 

La CGT demandait un bilan sur les grilles après un an d'utilisation. Cette demande a été reçue par la direction plus de 3 semaines avant le CHSCT. La DSI avait donc tout le temps nécessaire pour faire cette évaluation.

En séance, elle a préféré nous faire une cuisine express digne d'un fast food : "inutile de faire un audit dans les services pour faire un bilan. Donc non je n'ai pas fait de bilan."

La CGT lui explique (ou lui apprend) que malgré l'opinion défavorable des agents sur ses grilles, la DSI aurait pu trouver auprès de ceux-là certains constats ou idées visant à améliorer le quotidien des professionnels au travers de leur planning.

Que faut-il comprendre ?

Pourquoi ne cherche-t-elle pas à savoir si l'outil qu'elle a mis en place est efficient?

Ce manque de volonté de la direction confirme à la CGT qu'il ne s'agissait que d'une manœuvre supplémentaire pour casser un peu plus l'opposition que la direction rencontre sur la psychiatrie.

La CGT insiste, la DSI doit rendre des comptes aux agents, et nous l'avons poussé à prendre la décision d'aller dans les services pour discuter des plannings : mais en quelle année ???

Elle sera surement accompagnée de tout le cortège royal, le même qui dénigre à tout va les agents en CHSCT mais qui se dit si proche du terrain.

La CGT rappelle que les grilles sont rigides, avec des séries de matin ou d'après-midi préétablis. Certains cadres appliquent à la lettre ces grilles sans laisser la possibilité aux agents de choisir leurs horaires en fonction de leur vie privée.

La DSI répond que la grille n'est pas faite pour cela. Les agents peuvent choisir leurs horaires dans un consensus d'équipe. Nous pouvons donc faire notre planning sans tenir compte des horaires préinscrits.

Planification des absences 2014 :

Centre Hospitalier de Mont de Marsan Code du Travail

La CGT vote contre ces règles institutionnelles.
Même si cela peut permettre à certains cadres de mieux gérer les plannings, la CGT s’oppose à ce que les agents ne soient pas "propriétaires" de leurs droits (RT et Fériés).

La CGT rappelle une loi qui aurait tendance à être déformée, (les cadres sup semblent s'en accommoder). Chaque agent a droit à 4 repos par quatorzaine dont 2 consécutifs et comprenant au moins un dimanche.

 

Nous vous rappelons que les membres CHSCT-CGT de Sainte-Anne sont joignables principalement au local du site au poste 2087. Vous pouvez aussi laisser vos messages au local CGT de Layné au poste 1182 :

La CGT « psy » tient une boite mail où vous pouvez nous contacter.

 
 

La CGT remercie tous les agents
qui lui ont fait confiance;
elle s'engage à défendre les intérêts de tous
et toutes dans les Instances
où elle a obtenu des sièges !

 

La CGT, confirme sa première place sur le centre hospitalier, malgré la présence d'un syndicat en plus.

On peut constater une augmentation du taux de participation (54%) et particulièrement  du vote par correspondance.

Au plan départemental, la CGT reste en deuxième position à 7 voix près.

Au plan national, la CGT reste la 1ère organisation syndicale dans la Fonction Publique Hospitalière.

 

Beaucoup d’agents, notamment des jeunes, nous disent avoir une très mauvaise connaissance des organisations syndicales et des valeurs qu'elles défendent, de leurs différences mais également du fonctionnement des Instances. Ceci ne les incite pas à voter alors queles enjeux sont de taille. Par exemple, la proportion croissanted'agents contractuels dans les effectifs qui menace sérieusement notre régime de retraite, la CNRACL. La lutte menée par la CGT pour la mise en stage des précaires prend tout son sens. 

De même la loi HPST a des incidences considérables sur les conditions de travail. Ainsi en Gériatrie la Direction, sous l’impulsion du Conseil Général, a appliqué ces dernières années des mesures d'économie dans les services d’EHPAD dont les professionnels et les usagers en font directement les frais. Il y avait trop d'agents qualifiés !

 

Nous invitons chacun à réfléchir sur l'histoire. Le discours clientéliste des syndicats "modérés" et nouvellement créés se veut le défenseur desdroits qui, lorsqu'on y regarde de plus près,ont été gagnés lorsque la CGT avait 6 millions d'adhérents.

Car il faut bien se le dire :les droits à défendre fondent comme peau de chagrin !

Chacun doit mesurer que la Fonction Publique Hospitalière est un
patrimoine original et efficace en France.

Notre devoir collectif est de le transmettre et de l'améliorer pour nos enfants !

Adhérer à la CGT

 

 

 

Adhérez à la CGT,
pour vous défendre et gagner de nouveaux droits

 

 

 

Résultat global au CTE du CH de Mont de Marsan

  2011 2014    
Inscrits 2391 2500
Votants 1144 1350
Nuls 20 38
Exprimés 1124 1288   2011 2014
CGT 307 323 CGT 27,31% 25,07
UNSA 306 308 UNSA 27,22% 23,90%
CFDT 181 222 CFDT 16,10% 17,23%
FO 166 184 FO 14,77% 14,28%
SUD 164 172 SUD 14,59% 13,35%
FA-FPH   79 FA-FPH   6,13%

 

Résultats détaillés par sites

Site de LAYNE

  2011 2014    
Inscrits 1441 1558
Votants 708 853
Nuls 11 23
Exprimés 697 817   2011 2014
CGT 151 138 CGT 21,66% 16,89%
UNSA 224 229 UNSA 32,14% 28,02%
CFDT 125 172 CFDT 17,93% 21,05%
SUD 113 122 FO 12,05% 14,07%
FO 84 115 SUD 16,21% 14,93%
FA-FPH   41 FA-FPH   5,01%


Comme toujours,
la CGT porte le combat pour l’amélioration des conditions de travail alors que ce site va être soumis,

encore une fois, à des projets de restructurations (Médecines et Chirurgies).

Nous nous inquiétons de l’impact de ces changements sur les collectifs de travail et leur organisation,
alors que nous sommes en pleine expertise sur les RPS pour laquelle nous avons largement contribué.


Nous pêchons par manque de forces militantes dans les unités pour rendre compte efficacement de notre action.
Beaucoup de résultats sont à mettre à notre compte mais cela ne se traduit pas assez dans le vote CGT.

Site de Ste ANNE

  2011 2014    
Inscrits 561 629
Votants 296 356
Nuls 9 11
Exprimés 287 338   2011 2014
CGT 137 157 CGT 47,74% 46,44%
UNSA 50 62 UNSA 17,42% 18,34%
CFDT 59 47 CFDT 7,32% 9,17%
FO 21 31 FO 20,56% 13,90%
SUD 20 31 SUD 6,97% 7,98%
FA-FPH   10 FA-FPH   2,95%

En PSYCHIATRIE, nous continuons à mobiliser une force militante dans les services qui nous permet une efficacité reconnue par près de 50% des votants.
La CGT et son action sont à leur place dans ce résultat.

Site de NOUVIELLE – LESBAZEILLES

  2011 2014    
Inscrits 389 313
Votants 140 141
Nuls 0 4
Exprimés 140 133   2011 2014
CGT 19 28 CGT 13,57% 21,05%
UNSA 32 17 UNSA 22,86% 12,78%
CFDT 35 19 CFDT 25% 14,28%
FO 21 22 FO 15% 16,54%
SUD 33 19 SUD 23,57% 14,28%
FA-FPH   28 FA-FPH   21,05%

La CGT remercie les personnels de ce site ; elle tâchera de continuer à peser sur l'action revendicative.

Par le biais des CHSCT en particulier, elle a œuvré pour l'amélioration de certaines situations de travail et la reconnaissance des besoins en personnels qualifiés.


Dans toutes les instances, la CGT bataille d'arrache-pied pour ne pas reculer car la pression est rude pour réduire les moyens de la GERIATRIE, notamment en EHPAD ;

il semble que nous ayons gagné 1 poste supplémentaire d’AS de nuit à Lesbazeilles mais cela ne doit pas se mettre en place au détriment de l’équipe de jour.


La CGT restera vigilante sur les conditions de travail des agents, notamment les ASH. Nous sommes convaincus que les personnels seront entendus si la CGT y est forte !

Élu(e)s CGT au CTE

Titulaires Suppléants
L. Isabelle B. Nicolas
B. Marc V.B. Catherine
S. Denis R. Louis-Charles
R. Laurent G. Claudine

Élu(e)s CGT aux CAPL

  Titulaires Suppléants
Commission 2 L. Isabelle B. Marc
Commission 4 T. Jean-Jacques L. Alain
Commission 5 B. Nicolas L. Martine
  D. Sophie S.M. Mariette
Commission 8 L. Rachel G. Sarah

 

La CGT de Mont de Marsan

 

 

 

 

La CGT est là pour vous,
mais pas sans VOUS !
 

 

OBJECTIF 2015 : la course aux recettes !

C’est ce qu’impose à tous les hôpitaux le Plan de Financement de la Sécurité Sociale (tx à 1,5%), dette oblige.
Le Directeur l’a clairement exprimé lors du CTE du 2 décembre ; sinon, l’hôpital est condamné au déficit !

C’est une gestion purement comptable de la Santé dans laquelle les usagers n’y trouvent pas leur compte, les professionnels encore moins !
La CGT n’en finit pas de dénoncer cette politique en total décalage avec les besoins de la population. 
 

Nous avons sollicité à plusieurs reprises le Directeur pour appliquer le reclassement des catégories B et C chez les CONTRACTUELS ;
ce sera fait sur la paye de décembre,
avec une rétro activité depuis le 1er février 2014. Par contre, en lien avec le déficit de l’établissement,
il nous répond qu’il ne peut pas  mettre en stage les agents reçus sur liste complémentaire aux concours 2014, avant la fin de l’année.

Un CTE doit se tenir dès le mois de janvier ; la CGT portera encore une fois cette question à l’ordre du jour.

 

Concernant la pose des DROITS 2015, la CGT a questionné la DRH lors du CHSCT et du CTE de ce mois de décembre.
La procédure 2014 est reconduite ; nous avons rappelé encore une fois notre opposition à ces règles, bien en dessous de la réglementation. 

 

Votes CGT au CTE du 15 décembre 2014

 

1) La CGT donne unavis favorable pour les changements d’horaire à l’EMOG.
 

2) La CGT refuse les aménagements d’horaires à SONATINE qui aboutissent à déséquilibrer le travail d’équipe.
 

3) Au STANDARD, l’effectif est diminué ; la CGT donne un avis défavorable à la proposition de réorganisation de la Direction.
Un Cadre va être mis en place pour gérer l’équipe.


4) SERVICE MORTUAIRE : avis favorable à l’unanimité.


5) La CGT s’abstient sur la proposition d’horaires des AS au 3A/3B de NOUVIELLE : pas assez d’infos !


6) Horaires desMERM à la coronarographie : la CGT est défavorable aux horaires en 10h de jour, contraire à la réglementation.
Nous avions donné le même avis pour l’organisation des IDE des Explorations Fonctionnelles et de la Coronarographie qui continuent à faire des HS ! Pour aller en dessous la Direction est toujours d’accord mais allez demander 1 ou 2 CA de plus et vous verrez si elle ira au-delà de la légalité !


7) Grille IDE en Médecine A : question retirée car ne respecte pas 1 Dimanche en repos sur 2


8) Grille IDE en MEDECINE B : avis favorable à l’unanimité.


9) Grille IDE et AS en EHPAD : question retirée car ne respecte pas 1 dimanche en repos sur 2


10)  Modification horaire ASG à LESBAZEILLES : la CGTs’abstient ;
il demeure trop d’incertitudes sur la gestion adaptée de la charge de travail.


11)  Alternance jour/nuit en 12h en REANIMATION : contre à l’unanimité au CHSCT ; au CTE,  la CGT  a voté CONTRE ;
UNSA s’abstient et FO est pour.

 

Le collectif CGT vous souhaite une bonne et heureuse année 2015 !
Il sera présent pour construire et porter ensemble vos revendications !

 

Résultat 2014 des élection de la CGT à Mont-de-Marsan


La CGT remercie tous les électeurs qui lui ont fait confiance. Saluons un taux de participation de 54,75%,
bravo !

C'est un très bon résultat avec 6 organisations syndicales présentes dans cette période particulièrement rude pour le syndicalisme et encore plus pour le syndicalisme revendicatif. Ce résultat est malgré tout à nuancer car tous les sites n'ont pas exprimé la même chose.

A Sainte Anne c'est un carton pour la CGT (46,6%).

A Nouvielle, la CGT était dernière en 2011 et passe première ex éco (21,05%).
A Layné, la CGT passe de la 2ème à la 3ème place et marque le pas en nombre de voix.

Sans doute que le remaniement des effectifs après de nombreux départs à la retraite qui ont particulièrement touchés nos militants et sympathisants l'explique en partie.
Certainement aussi, que la concurrence a su tirer parti de la locomotive CGT. Nous avons été à l'initiative d'actions conduites en intersyndicales comme la très belle lutte menée pour la réouverture des lits de soins intensifs de néonatologie.
C'est de bonne guerre, nous avions sans doute un peu trop la tête dans le guidon pour penser à notre propre audience. Mais l'essentiel reste la victoire.

La CGT obtient 4 sièges sur 15 au CTE, 5 sièges en CAPL et vous défendra dans les CAPL n° 2, 4, 5 et 8.

Pour les CHSCT, il est acté le maintien de 3 CHSCT distincts dont le nombre de sièges dépend de l'effectif concerné (9 sièges à Layné, 6 sièges à Ste Anne, 4 sièges à Nouvielle-Lesbazeilles). La CGT a fait une proposition de répartition des sièges fidèle à la règlementation. Ceci nous attribuerait 3 sièges à Layné, 2 sièges à Ste Anne et 1 siège à Nouvielle.
A noter que cette proposition a été faite avant le résultat des élections.

Le Directeur reçoit les 6 OS pour en discuter lundi 8 décembre.
En 2011, cela a fini par un recours devant le Tribunal administratif qui s'est déclaré incompétent, c'est tout dire ! 

 

La CGT, comme elle l'a toujours fait, s'évertuera à défendre tous les agents.

La CGT sa force, c'est vous.

Syndiquez-vous, nous avons besoin de force nouvelles. Ensemble, pour faire avancer vos revendications aux plans local et national, c'est là que se joue vos salaires, vos carrières, les moyens pour faire grandir l'Hôpital public !

 

 

La CGT du CH de La CGT du Centre Hospitalier de Mont-de-MarsanMont de Marsan
a une longue
et belle histoire.

Son action marque votre quotidien au travail. Les plus anciens l’ont peut-être oublié, les plus jeunes ne le savent pas mais la ½ heure de repas pris sur le temps de travail est une revendication que la CGT a su faire aboutir.

 

Lors de la fusion de la Psy avec l’hôpital, la bataille a été rude pour que cette ½ heure s’applique à tous.
 

Le décompte de temps de travail (les 35 heures) a été très largement marqué par la ténacité des élus CGT qui en ont fait un des meilleurs d’Aquitaine.

 

En 2013, c’est la CGT qui a construit l’argumentaire pour que la journée de solidarité soit intégrée dans les 7h45. Sans la CGT, il y aurait un jour de congés en moins au CH de Mont de Marsan.
De même pour la journée de carence qui s’ajoutait à la perte sur la prime de service, la CGT n’a pas pleuré sa peine pour la faire supprimer.

 

L’engagement de l’établissement dans la prévention des risques professionnels, s’est développé sous l’impulsion des mandatés CGT au CHSCT. Il y a, à disposition, aujourd’hui davantage d’aides techniques.

 

Pour les déroulements des carrières, la CGT s’évertue à faire avancer le droit collectif et s’interdit toute pratique clientéliste. Nous ne regardons jamais l’étiquette syndicale avant de défendre un agent.
Nous avons combattu les nouveaux critères de changement de grade.
 

Beaucoup d’entre vous le savent et viennent toquer à la porte de la CGT quand un dossier est mal parti ou s’enlise. À chaque fois nous faisons de notre mieux,
mais il faut rappeler qu’il n’y a pas d’action syndicale sans syndicat et surtout sans syndiqué.
La CGT c’est vous qui la faites, syndiquez-vous.

 

La CGT, c’est aussi la défense de l’outil de travail. Faire entendre la raison pour l’achat du stade du Loustau, les terrains à Nouvielle.
C’est la défense des spécialités comme les soins intensifs de néonatologie, les lits de chirurgie,
les projets de soins en psychiatrie, la logistique,
l’équipe interne de ménage, les emplois aux services technique et administratifs,
le développement des projets (médecine nucléaire, cardio interventionnelle, UNV…)

 

Aujourd’hui, le cœur du combat est celui des effectifs. Cela n’est plus possible de faire toujours plus à moyen constant.
Les patients ont besoin de temps humain !

La gériatrie et la psychiatrie sont particulièrement agressées par cette politique.

Nous ne gagnerons pas ensemble sans un rapport de force important.

Ceux qui décident pour nous dans les ministères et dans les locaux du MEDEF, qui jettent en pâture les fonctionnaires, qui nous assurent qu’il faut en priorité rembourser la dette en réduisant les investissements dans l’éducation, dans la recherche et bien évidemment dans les hôpitaux sont les mêmes qui insultent les militants de la CGT, coupables à leurs yeux d’empêcher la haute finance d’exploiter en paix. La CGT est leur ennemi et elle le leur rend bien.

Construisez, avec la CGT, ce rapport de force qui vous est indispensable : votez CGT !

 

Rappelez-vous de ce qu’a été la mobilisation contre la réforme des retraites.
Quel a été le positionnement de la CGT ? Elle n’a jamais abandonné les salariés dans les bureaux du ministère.
 

Elle affirme haut et fort que ces réformes sont iniques, injustes, intenables.
Qu’est devenu la bien maigre promesse de prise en compte de la pénibilité dans le privé pour gagner la capitulation de la CFDT ?
Toujours  repoussée dans le privé, elle subit unrecul sans précédent dans le public ; les IDE l’ont perdu, les AS sont menacés de la perdre.
 

En revanche la baisse des pensions est, elle, bien en place comme en témoignentbeaucoup de nos collègues, en larmes quand ils découvrent la dure réalité…

 

Là encore donner de la force aux élus CGT au Conseil d’Administration de la CNRACL sera votre meilleure assurance retraite !
Nous voulons une retraite à 60 ans pour tous sans décote et une retraite anticipée à 55 ans pour les métiers qui usent la santé !
C’est possible à condition que les gains de productivité profitent au travail et non
au Capital. Nous croisons tous les jours des collègues fatigué(e)s, des dos cassés, des épaules limitées.

Comment arriverons-nous à 67 ans ?

On entend souvent dans les discussions entre collègues :
j’ai le droit de, à… Rien n’est tombé du ciel,
tout a été obtenu par la lutte.

Ceux qui veulent vraiment regarder l’histoire avec objectivité s’apercevront que quand la CGT est forte, le droit du travail, les conditions de vie des salariés s’améliorent et que le chômage recule ; quand elle est affaiblie, les paradis fiscaux débordent !
 

VOTEZ CGT,
un vote d’espoir,
un vote d’avenir,
un vote de combat…

un vote pour vous !
 

Votre richesse, c’est votre travail !
Rendez-lui toute sa valeur : VOTEZ CGT

Les élections sont un moment démocratique qui vous appartient, qui appartient à tous. L’image donnée par la politique politicienne des petites phrases ou des polémiques stériles fait que la démocratie est malade.
Tout est fait pour que vous vous absteniez car ainsi les technocrates des grandes familles et des grandes écoles feront en votre nom, à votre place, sans vous.
Ne comptez pas sur eux pour savoir ce que c’est que de finir le mois le 15 ou pour imaginer la galère pour faire garder les enfants quand les plannings changent en permanence.

Exprimer votre confiance dans une organisation syndicale est déjà un bon signe de résistance, choisir la CGT c’est mieux, au CH de Mont de Marsan particulièrement. Vous nous aviez donné la première place, nous avons eu à cœur d’en être digne, de respecter nos engagements.

Nous avons œuvré à l’union syndicale pour porter au mieux les dossiers. Car nous savons qu’affaiblir le rapport de force par la division, vous n’avez rien à y gagner. Les patrons s’en régalent !

Elections CNRACL :

Ma retraite | CNRACL
Ma retraite,

j’veux la vivre avec dignité !

La Caisse Nationale de Retraites des Agents des Collectivités Locales est le régime de retraite et de gestion de l’invalidité des fonctionnaires hospitaliers.
Il fonctionne suivant le principe de répartition solidaire c’est-à-dire que les cotisations des personnels en activité financent les pensions des agents retraités.

C’est une des rares caisses de retraite dans laquelle le Conseil d’Administration (CA : 16 membres dont 8 représentants des actifs et retraités) est élu par les affilié(e)s ; c’est un atout majeur pour la démocratie et la défense des intérêts des personnels et des retraité(e)s des hôpitaux.

Vos administrateurs CGT sont porteurs de vos seuls intérêts et n’ont de cesse de défendre vos revendications !

La CGT propose :

La titularisation de tous les précaires (1/3 des personnels de la Fonction Publique) et l’embauche de personnels afin d’assurer les missions de service public répondant aux besoins de la population, améliorant les conditions de travai.

L’augmentation du salaire indiciaire, la reconnaissance des qualifications

L’intégration de toutes les primesdans le traitement soumis à cotisation pour la retraite

Le maintien du régime CNRACL avec un CA élu par les actifs et les retraités

La mise en extinction du Régime Additionnel de la Fonction Publique. Mis en place en 2005, la RAFPT est le seul régime par capitalisation obligatoire dont le montant de la rente versée n’est pas garanti, soumis aux aléas des marchés financiers.

Répondre aux besoins des salariés, des retraités en trouvant les financements nécessaires constitue la base des propositions durables de la CGT !

Elle exige : une autre politique de l’emploi et des salaires ; la réforme du financement des retraites ; une modulation des cotisations des employeurs, en fonction de leur politique de l’emploi ; de soumettre à contribution tous les profits financiers ; de soumettre à cotisation tous les éléments de rémunération complémentaires.

Qui vote ?

Les actifs et les retraités de la Fonction Publique Hospitalière.

 

 

soit par correspondance à partir du 20 novembre
et avant le 4 décembre
,

soit par voie électronique du 20 novembre à 9h
jusqu’au 4 décembre à 18h.

 

DébutPrécédent134Fin
Page 1 sur 4

Nos rendez-vous

Aucun événement

Les 3 dernières infos

Les derniers tracts