Calendrier

Février 2018
L Ma Me J V S D
1 2 3 4
5 6 7 8 9 10 11
12 13 14 15 16 17 18
19 20 21 22 23 24 25
26 27 28
Mars 2018
L Ma Me J V S D
1 2 3 4
5 6 7 8 9 10 11
12 13 14 15 16 17 18
19 20 21 22 23 24 25
26 27 28 29 30 31

Visites du site

mod_jts_counterstats
mod_jts_counterstats
mod_jts_counterstats
mod_jts_counterstats
mod_jts_counterstats
mod_jts_counterstats
Le 23 février 2018

Actualités | Hopital Mont-de-Marsan | Societe | Emploi

 

 

Centre Hospitalier Mont-de-Marsan - CGT SANTE

 

Hopital Sainte Anne à Mont-de-Marsan

                     

CHSCT Hopital de Mont de Marsan

(Comité d’Hygiène, de Sécurité et des Conditions de Travail)

Prise en charge des ados sur Passerelle :

Le fonctionnement des prises en charges actuelles a été exposé par la cadre du service.

La CGT regrette l'absence de la psychiatre rattachée à ce service et référente des ados, ainsi que l'absence du représentant des médecins (rappelons qu'au dernier CHSCT, il avait lui aussi dit qu'il était logique que des infirmières assurent les soins des ados en association avec les aides-soignants).

Hopital de Mont-de-Marsan - Taches administrative




D'après la Directrice des Soins Infirmiers, l'équipe IDE demande à faire moins de tâches administratives, pour mieux se détacher auprès des ados. Elle évoque l'aide possible d'une secrétaire, à condition de la trouver.


Remarque d'une cadre sup : « Ce ne sera pas dur à trouver, avec tout le temps qu'elles passent au café ! » C’est quand même fort de café ! Quand la cadre sup oublie le filtre, la tasse déborde !...

La CGT s’offusque... La cadre sup gênée, quasi sidérée, le visage virant aux couleurs de la CGT (aurait-elle une fibre sociale ?) propose d’enlever ses propos.

Y a-t-il besoin de commenter cela ? Faites-vous votre propre idée...

La DSI accepte le principe d'une infirmière en plus mais nous dit qu'elle la prendra dans un autre service ! La CGT ne se satisfait pas de ce management ni de cette conception du soin. Tous les services sont en effectif réduit. Cela ne fera que déplacer le problème.

La CGT réclame des embauches
pour le bien des patients et des soignants !

Effectifs :

Centre Hospitalier de Mont de Marsan, le secret du bonheur

 

A chaque CHSCT la CGT demande un récapitulatif des effectif par service.
Systématiquement la copie rendue par la direction est pleine d'erreurs et ne reflète pas les effectifs réels.

Mais de qui s'entourent la DSI et la DRH pour élaborer ces tableaux ? Des cadres sup ? Des cadres ?...
A plusieurs reprises les cadres sup semblent tomber des nues lorsque la CGT pointe du doigt certaines erreurs. Est-ce de la mauvaise volonté ?
De la maladresse? De l'incompétence ?

 

La communication existe t'elle entre cadres, cadres sup et DSI ?...

Etat des compteurs :

Sur le site de la psy depuis janvier 2013, les compteurs ont baissé de 270 heures.
Autant dire que ça ne baisse pas !
La direction n'est pas inquiète. Le personnel n'est peut-être pas encore totalement rincé...
Le directeur doit encore 14871 heures sur la psy.
Nous fera-t-il un cadeau d'adieu, nous-petits employés- qui reçoivent tant d'éloges mensuels dans Osmose !!!

Travail de nuit :

Comme certains l'ont constaté, la CGT a accompagné les veilleurs attitrés (aides-soignants) lors de réunions avec les cadres sup pour l'élaboration de leurs grilles.

L'occasion pour certains agents de découvrir l'insolence et parfois l'irrespect dont peut faire preuve une cadre sup de par son langage.

Bien que la CGT s'interroge sur la légitimité d'équipe fixe de nuit en psychiatrie, elle soutient la revendication de ce personnel pour des plannings plus favorables.

Après un examen plus approfondi d’une grille basée sur une petite et grande semaine, il s’est avéré que le statut n’est pas respecté (50h de travail sur une période hebdomadaire). Ces grilles illégales mettent en danger l’agent tant au niveau juridique qu’au niveau de sa santé à plus ou moins long terme.

La CGT rappelle que contrairement à une rumeur dûment orchestrée, cette grille n’existe, ni à Nouvielle, ni à Layné. D’autre part, il s’avère que cette organisation de travail de nuit, tout en étant non statutaire, et loin de faire l’unanimité au sein du personnel des 3 sites.

La CGT continue de chercher une solution, et propose de nouvelles grilles.

Aria et Sonatine :

La CGT a demandé un récapitulatif des interventions de l'infirmière de nuit de Sonatine sur le pavillon Aria (2 aides-soignantes).

LA CGT demande à la DSI, ex-infirmière, si elle trouve normal qu'un patient en retour de bloc opératoire se retrouve dans un service où il n'y a pas de surveillance infirmière la nuit (juin 2013). La CGT rappelle aussi que ces patients polyhandicapés vieillissent et sont parfois sujets à de gros problèmes somatiques.

Inutile de vous dire que nous avons eu l'image, mais pas le son chez la DSI !

Celle-ci évoque plus tard avec les cadres sup l'hypothèse de transférer les patients lourds d'Aria vers Sonatine pour bénéficier de surveillance infirmière la nuit. La CGT rappelle qu'il faudra revoir les effectifs car cela alourdira la charge de travail des agents de jour de Sonatine.


La CGT réitère : Aria relève encore du Sanitaire, il faut une infirmière la nuit.

Anecdote
Anecdote : Une cadre sup raconte que les médicaments sont donnés par les aides-soignants à Aria, puisque les infirmières les laissent systématiquement sur un coin de table. Soit cette cadre sup est très présente dans le service, soit le service d'espionnage est en action, soit c'est une vue déformée de la réalité. Si elle dit vrai, nous espérons qu'elle n'aura pas attendu le CHSCT pour réunir l'équipe et parler du problème sereinement et respectueusement. Espérons donc que le CHSCT n'aura pas été l'occasion pour elle de discréditer les agents en lâchant cette bombinette !...


Grilles :
 

La CGT

 

 

La CGT demandait un bilan sur les grilles après un an d'utilisation. Cette demande a été reçue par la direction plus de 3 semaines avant le CHSCT. La DSI avait donc tout le temps nécessaire pour faire cette évaluation.

En séance, elle a préféré nous faire une cuisine express digne d'un fast food : "inutile de faire un audit dans les services pour faire un bilan. Donc non je n'ai pas fait de bilan."

La CGT lui explique (ou lui apprend) que malgré l'opinion défavorable des agents sur ses grilles, la DSI aurait pu trouver auprès de ceux-là certains constats ou idées visant à améliorer le quotidien des professionnels au travers de leur planning.

Que faut-il comprendre ?

Pourquoi ne cherche-t-elle pas à savoir si l'outil qu'elle a mis en place est efficient?

Ce manque de volonté de la direction confirme à la CGT qu'il ne s'agissait que d'une manœuvre supplémentaire pour casser un peu plus l'opposition que la direction rencontre sur la psychiatrie.

La CGT insiste, la DSI doit rendre des comptes aux agents, et nous l'avons poussé à prendre la décision d'aller dans les services pour discuter des plannings : mais en quelle année ???

Elle sera surement accompagnée de tout le cortège royal, le même qui dénigre à tout va les agents en CHSCT mais qui se dit si proche du terrain.

La CGT rappelle que les grilles sont rigides, avec des séries de matin ou d'après-midi préétablis. Certains cadres appliquent à la lettre ces grilles sans laisser la possibilité aux agents de choisir leurs horaires en fonction de leur vie privée.

La DSI répond que la grille n'est pas faite pour cela. Les agents peuvent choisir leurs horaires dans un consensus d'équipe. Nous pouvons donc faire notre planning sans tenir compte des horaires préinscrits.

Planification des absences 2014 :

Centre Hospitalier de Mont de Marsan Code du Travail

La CGT vote contre ces règles institutionnelles.
Même si cela peut permettre à certains cadres de mieux gérer les plannings, la CGT s’oppose à ce que les agents ne soient pas "propriétaires" de leurs droits (RT et Fériés).

La CGT rappelle une loi qui aurait tendance à être déformée, (les cadres sup semblent s'en accommoder). Chaque agent a droit à 4 repos par quatorzaine dont 2 consécutifs et comprenant au moins un dimanche.

 

Nous vous rappelons que les membres CHSCT-CGT de Sainte-Anne sont joignables principalement au local du site au poste 2087. Vous pouvez aussi laisser vos messages au local CGT de Layné au poste 1182 :

La CGT « psy » tient une boite mail où vous pouvez nous contacter.

 
 

 

Centre Hospitalier Mont-de-Marsan - CGT SANTE

Psychiatrie Sainte Anne Mont-de-Marsan

(Comité d’Hygiène, de Sécurité et des Conditions de Travail)

La CGT a entamé le CHSCT par une DECLARATION
pour exprimer le non-respect du personnel et des instances :

Election 2014 CGT Santé

Les membres CHSCT CGT dénoncent le mépris que porte la direction à l’égard des membres CHSCT,
et à travers eux, du personnel.

Depuis plusieurs mois, voire des années, des sujets traités en CHSCT n’ont toujours pas vu le jour, comme par exemple les PTI (le projet date de 2011), et l’installation des téléphones GSM sur l’extra (mise en place prévue en juin 2014).

Durant le mois d’Août 2014, les membres CHSCT CGT ont envoyé 3 courriers au président du CHSCT, concernant l’effectif ASH, le bureau de garde et les AT sur Passerelle :

Concernant l’effectif ASH sur Caravelle et Aria, nous soulevions le fait qu’il manquait des ASH dans ces 2 services. D’ailleurs, nous en avions déjà discuté lors d’une rencontre avec le président du CHSCT le 29/07.
A ce jour, aucune réponse, et aucune action de la part de la Direction pour pallier à ce sous-effectif. Ne serait-ce pas une façon d’imposer la répartition des effectifs ASH sans passer par les instances ? L’hygiène des locaux n’est-elle pas primordiale dans un établissement de santé public ?

Concernant la mise en place d’IDE au bureau de garde, nous dénonçons le fait que ce projet ne soit pas passé ni validé en instance comme le prévoit la règlementation. Nous avons interpellé l’inspecteur du travail qui demande à la Direction de fournir des explications.
Plusieurs mails, et entrevues avec le président du CHSCT, ont été nécessaires pour que nous ayons une réponse qui bien sûr ne nous satisfait pas, car les arguments donnés ne sont pas cohérents.
Comment la Direction peut demander aux personnels de respecter la législation, alors qu’elle-même se donne le droit d’être « hors la loi ».

Concernant le pavillon Passerelle : premièrement, nous attendons toujours que la direction mette en place des actions pour améliorer les conditions de travail des agents par rapport aux prises en charge des ados. Deuxièmement, nous avons interpellé le président du CHSCT et l’inspecteur du travail par rapport aux nombreux AT de fin juillet, et demandions qu’une enquête CHSCT ait lieu afin de pouvoir déterminer les causes de ces AT, et mettre en place un plan de prévention. A ce jour, aucune réponse et bien sûr aucune enquête.

Le fossé est déjà large entre les conditions de travail de notre Direction, et celles des agents sur le terrain. Ce n’est pas cette lenteur d’action qui le comblera…

Ironie du sort, nous avons reçu un mail le 17/09 à 9h22 nous signifiant un CHSCT à Passerelle.

Arrêtons de jouer sur les termes, car si c’est effectivement un CHSCT, une convocation doit être envoyée 15 jours avant à chaque membres CHSCT, ainsi qu’à l’inspecteur du travail, et non pas par mail !

Ce n’est pas fini. En plus de tout cela, nous dénonçons également la mauvaise gestion de l’effectif de nuit qui est une question récurrente, comme par exemple à Fournière « avec ou sans détenus ». Nous demandons que soit écrit, présenté et validé en instances l’effectif réel de nuit (sur le tableau des effectifs donné par la Direction, c’est 2 IDE et 1 AS), et qu’il n’y ait pas d’effectif selon s’il y a des détenus ou pas !

Les membres CHSCT CGT exigent que tous les projets soient traités dans la plus grande transparence, que les membres CHSCT soient consultés, puis que les réorganisations de travail soient votées en CTE avant toute mise en œuvre.

Il est intolérable et irrespectueux vis-à-vis des membres CHSCT et donc du personnel que la Direction continue à agir de façon unilatérale, sans prendre en considération ceux et celles qui travaillent sur le terrain.

Fin de la déclaration.

 

 

 

 

 

Bureau de garde :

FICHE DE POSTE
CADRE DE SANTE
AU BUREAUDE GARDE !!!

 

 

 

 

 

 

 

 

La CGT rappelle que ce projet a été fait par la Direction et les cadres sup, à toute hâte. Il était possible de différer cette réorganisation du bureau de garde la nuit. Il était possible d’anticiper les besoins en personnel de ce poste.
Zéro pointé pour la Direction.

De plus l’argumentaire fait par les cadres sup n’est que peu convaincant, puisqu’à les écouter les infirmiers feront le même travail que les cadres (gestion de l’absentéisme, manipulation de gestor notamment). Voilà comment faire quelques économies (moins de primes d’encadrement) en imposant des glissements de tâches…
La CGT a demandé à plusieurs reprises la fiche de poste de cadre au bureau de garde, mais silence radio.
Il semble que la fiche de poste IDE au bureau de garde soit un « copier/coller » !!!

La CGT demande sur quelle base légale, l’infirmier de nuit pourra ordonner à ses pairs d’aller en renfort ou d’effectuer tel ou tel acte ?

La CGT dit NON à ce projet mal pensé.

Réponse indécise de la Direction, digne d’un Paul Préboist dans son plus beau rôle…

En CHSCT la Direction convient d’une durée d’essai de cette réorganisation. Encore une fois les règles du jeu changent en cours de route. C’est encore le personnel qui est pris en otage.

ASH :

La DRH explique que les ASH sont plus nombreux en psy que sur les autres sites, et que par équité, il faut mieux répartir.

Conséquences : il n’y aurait plus qu’un ASH de journée dans les pavillons le week-end
sauf sur Aria, Sonatine et Caravelle.

La DRH refuse fermement d’entendre que d’autres services puissent être épargnés.

La CGT dit ATTENTION !

Les conditions de travail de tous les agents seront impactées (IDE, AS, AMP…)

Et les autres syndicats, ils disent quoi ?...

La CGT a clairement exprimé son désaccord avec ce projet :

- d’abord pour les ASH qui, sans le demander se retrouveront mutés sur d’autres sites

- ensuite pour les autres agents qui verront leur charge de travail s’accroitre avec les tâches de l’ASH non effectuées après 17h.

La CGT demande à la direction sur quelles données elle se base pour dresser ce constat.

En 4 mois, (mai, juin, juillet, août) et sur 3 services de l’intra, il a été recensé plus de 50 jours de sous-effectif ASH.

La CGT demande à la direction que cela soit comptabilisé sur toute l’année, et sur tous les services de psy. Après nous pourrons discuter du projet…

Et vous ? Vous pensez vraiment qu’il y a trop d’ASH ?!...

Effectifs de grève :

La direction nous donne un tableau des effectifs par service et par catégories.

Ces chiffres sont truqués !

Des temps partiels, des temps syndicaux n’apparaissent pas !!!

Vu comme ça, il y a assez de monde dans les services !!!

La CGT demande que les effectifs de grève soient marqués. Réponse largement négative de la DRH qui refuse de nous les communiquer écrasant par l’occasion la loi qui nous permet d’accéder à ce genre d’infos, et écrasant l’autorité et le pouvoir décisionnaire du président du CHSCT !!!

Sécurité des agents :

Depuis que la CGT avait demandé une enquête sur Bastide suite à des accidents du travail lors de la mise en contention de patients agités et /ou agressifs, une réflexion institutionnelle se porte sur la sécurité des agents.

Matériellement, la Direction propose l’option bouclier de contention, qui permet d’approcher et de contenir le patient en garantissant une certaine sécurité physique pour les agents.

CHSCT hopital de Mont-de-Marsan

 

 

Lors du CHSCT, la CGT s’est positionnée contre l’achat de ces boucliers : ce n’est pas la priorité du moment !

Les boucliers ne garantiront pas la sécurité en cas de sous effectif, et n’aideront pas à mieux former les agents.

La CGT demande que le système PTI soit amélioré afin de favoriser l’arrivée en nombre suffisant, et rapide de renforts.

D’ailleurs le représentant des psychiatres estime aussi que pour faire du soin psy de qualité, il faut du personnel disponible et formé.

La CGT redoute que l’arrivée de ces boucliers ne pousse la Direction à se dispenser d’embaucher pour garantir la sécurité des équipes.

En sous-eff qui met-on derrière le bouclier ?!...

Etonnant !

Nous avons été interpellés par des sympathisants.

Dans les services, sont rapportés des propos faux que l’on voudrait faire tenir par la CGT.

Les membres et élus CGT n’ont rien à se reprocher.

Pour vous faire une idée de nos interventions, lisez nos tracts, ou appelez nous !

Les élections professionnelles approchent, et semble-t-il, les coups bas de nos concurrents fleurissent…
La CGT ne reçoit de leçons d’aucun syndicat !

Nous, quand nous éditons un tract, c’est pour montrer que nous luttons pour améliorer les conditions de travail des agents. Nous, nous ne sommes pas actifs quelques mois seulement avant les élections !...

Nous, nous rendons des comptes à tous les agents !

Passerelle :

Les membres CHSCT CGT avaient demandé (le 08/08) à faire conjointement avec la direction une enquête sur la dizaine d’accidents du travail survenus cet été dans ce service.

La Direction, pas inquiète pour un sou, n’a répondu à la CGT que le 17/09, soit le jour même de la réunion à laquelle nous étions invités. Merci pour l’invit, mais les membres CHSCT CGT travaillent aussi dans les services et de ce fait, n’ont pu se libérer.

Le personnel de Passerelle, lui, sait que nous sommes présents malgré tout…

Toujours est-il qu’en CHSCT, la CGT remet la responsabilité sur la Direction s’il se produit à nouveau un évènement touchant à la sécurité des agents.

Le Président du CHSCT et Directeur du site qualifie la situation de dégradée ! Un peu OUI !!!

Réponse de la direction du Centre Hospitalier de Mont-de-Marsan

1. Question de la CGT : quand l’étage rouvrira-t-il ?
réponse de la Direction : on ne peut pas vraiment le dire.

2. CGT : des embauches pour pallier le sous-eff et faciliter les prises en charges ados ?
réponse de la direction : on ne sait pas pour l’instant.

3. CGT : faut-il stopper les admissions d’ados ou fermer des lits temporairement ?
réponse de la direction : on ne sait pas.

Payés si chers pour ne rien savoir !!! Ça fera plaisir aux collègues de Passerelle !

La Direction espère qu’avec l’ouverture de l’étage, tous les problèmes seront réglés. Whoua ! Quelle avancée !!!

Activité Espaces verts / CATTP :

Le projet de rapprocher le jardin entre les deux bâtiments du CATTP tombe à l’eau. Pourtant au dernier CHSCT, tout était presque fait selon la Direction !!!

La CGT se félicite de ce retour en arrière et demande à nouveau à ce que le personnel du CATTP soit concerté et non seulement informé si l’activité est amenée à évoluer.

EFFECTIFS VEILLEURS DE NUIT :

La CGT rappelle la règlementation : les agents doivent connaître leurs plannings 15 jours avant, et non 2h avant.
Ah oui c’est vrai, la Direction s’en fout d’être « hors la loi » !!

Je vote CGT

 

LA CGT EST LA POUR DEFENDRE LES INTERETS DE TOUS LES SALARIES ! DE TOUS !
N’HESITEZ PAS A NOUS CONTACTER

Nous vous rappelons que les membres CHSCT-CGT de Sainte-Anne sont joignables principalement au local du site au poste 2087. Vous pouvez aussi laisser vos messages au local CGT de Layné au poste 1182 : La CGT « psy » tient une boite mail où vous pouvez nous contacter.

Je suis enceinte et je me préoccupe déjà de la garde de mon bébé lorsque j'aurai repris mon travail à Mont-de-Marsan.

Quelles démarches dois-je entreprendre ?

Vous avez raison, il faut s'y prendre à l'avance pour faire garder son enfant. Vous pouvez vous renseigner dès à présent au service «petite enfance» de la mairie.
Il existe également des organismes qui peuvent vous fournir des listings de nourrices disponibles à côté de chez vous.
Jouez aussi la carte du bouche-à-oreille, d'autres papas ou maman pourront peut-être vous orienter, voire partager un mode de garde avec vous.

La garde des nourrissons à Mont-de-Marsan

 

 

Pour les tout petits, l'accueil peut prendre différentes formes :

La crèche collective : des enfants de 2 mois à 3 ans (parfois jusqu'à 4 ans) sont gardés par des auxiliaires de pué­riculture ou des puéricultrices (une pour cinq à huit enfants).

La crèche dépend de la mairie ou du département, et peut aussi, depuis 2004, être gérée par une entreprise privée.

La crèche parentale : les parents se regrou­pent en association et participent tous, en al­ternance, à la garde des enfants (en moyenne, un jour par semaine). Ils sont aidés par des puéricultrices et des spécialistes de la petite enfance.

La crèche familiale : c'est un réseau d'as­sistantes maternelles, encadrées par une di­rectrice de crèche et employées par la mairie. Elles accueillent les enfants à leur domicile et les intègrent, plusieurs demi-journées par se­maine, à des activités de crèche collective.

La halte-garderie : municipale ou privée, elle accueille les enfants jusqu'à 3 ans, pour quelques heures ou une demi-journée. Vous devez fournir le repas et les couches. Le per­sonnel est le même qu'en crèche.

Le multi-accueil : c'est un dispositif en plein essor qui permet de combiner l'accueil régu­lier (crèche collective ou familiale) et irrégulier (halte-garderie). Les espaces de ce genre sont gérés par les municipalités.

Les gardes individuelles : vous pouvez également choisir une assistante maternelle agréée par le service départemental de la PMI (protection maternelle infantile). Elle accueillir jusqu'à trois enfants à son domicile.

Elle est indépendante ou rattachée à une structure d'accueil (crèche, halte-garderie...). Vous pouvez également faire garder votre en­fant à votre domicile (éventuellement en garde partagée), avec une professionnelle employée par vos soins ou par l'intermédiaire d'agences agréées par l'État (exemple: Family Sphère, la Compagnie des familles...).

Les sites Internet: vous pouvez miser sur des sites spécialisés comme Yopalala ou Bébé-nounou ou consulter des plateformes sociales comme Yoopies ou Dreamysitting.

Il existe des sites pour trouver une baby-sitter en urgence : www.o2.fr, www.babychou.com, www.famihero.com,etc.

Vous pouvez prétendre à des aides :

Les divers modes de gardes donnent accès à des aides, versées en fonction de vos revenus, tantôt par la Caisse d'al­locations familiales (CAF), la mairie ou le département : renseignez-vous !

 

En outre, quel que soit le mode de garde, et jusqu'à ce que l'enfant atteigne l'âge de six ans, vous pouvez avoir droit : au versement d'une aide financière appe­lée «complément de libre choix du mode de garde»

pour une embauche directe d'une personne ou en cas de recours à un organisme habilité (adressez-vous à la CAF); au versement d'une aide sup­plémentaire réservée aux parents isolés demandeurs d'emploi appelée aide à la garde d'enfants pour parents isolés, l'Agepi (adressez-vous à Pôle emploi); à des réductions ou des crédits d'impôt pour garder à domicile ou hors domicile.

Vous pouvez enfin bénéficier d'aides diverses de la part de votre employeur (dont des Cesu préfinancés). Si vous rencontrez des difficultés financières, rapprochez-vous du service d'action sociale de la mairie ou du "point info familles" le plus proche.

 

Il existe de réelles menaces sur le financement de l'accueil des enfants de 0 à 6 ans. En effet le directeur de la sécurité sociale vient de demander la baisse du fonds national de l'action sociale (fnas) qui finance le dispositif au trois-quarts.

 

Indecosa Mont-de-Marsan
 
 
Indecosa-CGT réclame le respect de la convention entre l'État et la Caisse nationale d'allocations familiales
qui devait permettre la création de 275000 nouvelles solutions d'accueil
pour les enfants de 0 à 3 ans.

 

Pour tous renseignements.
Indecosa Mont-de-Marsan

 

 

Du 4 Juillet au 22 Août 2014

EDITION SPECIALE ETE

Suite à une lettre anonyme d'un menaçant de se suicider sur son lieu de travail (mars 2013),
et après un an de négociation avec la Direction,
l'expertise a enfin démarré à l'initiative de la CGT !

Expertise a enfin démarré à l'initiative de la CGT !




 

Elle est pilotée par les représentants du personnel au CHSCT et le cabinet d'expertise INDI­GO.
Nous avons besoin de faire un état des lieux de la souffrance au travail, que nous dénon­çons sans cesse dans les Instances (CHSCT, CTE),
afin de dégager ensuite un plan d'action.

Tous les professionnels sont concernés et il est important de remplir ce questionnaire.

Ce questionnaire est anonyme, puisque c'est le cabinet d'expertise qui en est destinataire.

Le but est d'atteindre plus de 50% de réponses.

Une note d'information est parue sur intranet et a été jointe au bulletin de salaire.

Vos représentants CGT se tiennent à votre disposition tout l’été pour répondre à vos questions.
N’hésitez pas à nous contacter !

Le 4 décembre auront lieu les élections professionnelles.

Voter pour représentants CGT, c'est choisir de faire avancer vos revendications nationalement : lutte contre la précarité, titularisation des contractuels, augmentation des salaires et meilleure protection sociale.
Ces élections sont un moment important pour faire vivre la démocratie représentative.
Le 4 décembre, vous élirez vos collègues qui siégeront dans les instances représentatives du personnel.

Nous sommes des professionnels de terrain et nous connaissons les réelles difficultés des services.

Du 4 juillet au 22 août, renseignez le questionnaire sur les risques psychosociaux

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

De l'ASH au cadre soignant, de l'administratif à l'ouvrier, quelque soit sa fonction,

nous représentons et continuerons à représenter toutes les catégories sans exception.
Pour continuer notre mission, nous avons besoin de vous pour améliorer les conditions de travail devenues trop difficiles, préserver la qualité du service public hospitalier dans notre établissement.

 

 

Vendredi 4 juillet.

Le Questionnaire pour identifier les situations à risque psycho-organisationnelles au CH de Mont de Marsan est en ligne sur le site internet de l'Hôpital (Questionnaire).

Vous avez jusqu'au 22 août pour le renseigner.

A la question code UF taper 0000

Nous vous rappelons que votre réponse restera totalement anonyme pour l'établissement.

Le questionnaire est ouvert à tous les internautes ! Afin de valider votre questionnaire, le code agent vous sera demandé !

 

C'est le cabinet d'expertise "Indigo ergonomie" qui gère totalement ce questionnaire.

Il est soumis au secret professionnel et agrée par le ministère du travail.

La connaissance de votre code agent valide la démarche d'analyse, car il faut éviter que des personnes répondent plusieurs fois au questionnaire. Le code agent vous relie à votre unité fonctionnelle principale d'affectation (Neuro, cardio, RF, chir, etc...). La mission que nous avons fixée aux experts est aussi de déceler si tel ou tel secteur est plus ou moins exposé.

 

Renseignez le questionnaire individuellemnt et soigneusement. C'est de votre santé dont il est question.

Le CHSCT, suivant les résultats de l'expertise, aura une base solide et validée pour éventuellement exiger les mesures nécessaires à la protection des salariés.

 

Vos représentants CGT n'en déplore pas moins, même si nous sommes totalement partie prenante pour cette expertise, qu'il faille en arriver là pour être entendu. En effet nous sommes persuadés depuis longtemps que les limites sont dépassées et que la souffrance au travail existe au quotidien.

Nos rendez-vous

Aucun événement

Les 3 dernières infos

Les derniers tracts